página de inicio de Ultreia
formulario de login






|

Agenda 21 Tourisme

El Camino de Santiago en O Pino [Archivo Turgalicia]

L'agenda 21 est un plan d'actions des Nations Unies pour un développement durable au XXIème siècle, approuvé à Rio de Janeiro en 1992. Il est admis que l'agenda 21 soit le résultat du dialogue entre les pouvoirs locaux, les organisations sociales et la population, abordant sous une forme intégrée le développement social, économique et environnemental. Pour cela, l'agenda 21 constitue un outil stratégique pour la promotion du tourisme durable.

De manière identique, il faut souligner la carte des villes européennes vers la durabilité, connue sou le nom de "Carte de Aalborg" de 1994, où les autorités locales s'engagent à participer au processus d'agenda 21 local, dont l'objectif final est de créer et de mettre en pratique un plan d'actions local pour la durabilité.

Le tourisme et son développement ont été un des principaux phénomènes économiques et sociaux du XXème siècle, et cela continue au XXIème siècle, surtout que son rôle est fondamental dans l'économie mondiale. L'Europe est la région touristique la plus visitée au monde. La demande devrait doubler durant les prochaines 20 à 25 années.


Le tourisme c'est aussi une des principales activités socio-économiques en Europe où l'on prévoit qu'il devrait continuer à être l'un des secteurs où la croissance sera la plus rapide.

Islas Cíes  [Archivo Turgalicia]

Le secteur touristique peut changer de manière très significative les conditions économiques, sociales et environnementales des personnes et des territoires. Pour s'assurer d'un futur positif pour le tourisme européen et sa croissance, son développement passera par la durabilité.

Du fait de son influence sur d'autres secteurs, le tourisme peut exercer un rôle important dans le processus de mise en œuvre du développement durable, en particulier sur le plan local, dans des territoires où il est la principales base de l'économie, telles que les zones rurales.

En novembre 2001, la commission a proposé le développement et l'application de l'agenda 21 en secteur touristique européen. Aussi bien le Parlement européen que le Conseil des Ministres, dans leurs décisions des 14 et 21 mai 2002, respectivement, se sont prononcés sur cette proposition. Le plan d'application, approuvé au sommet mondial de Johannesburg sur le développement durable en septembre 2002, décrit en détail les actions et les objectifs directeurs de grande importance pour le secteur du tourisme en général et pour le tourisme durable européen.

En conséquence, un agenda 21 pour un tourisme européen durable doit offrir des produits avec orientation générale pour le tourisme durable, et en particulier pour des destinations touristiques et des entreprises de tourisme locales.

De la même manière, l'objectif de la méthodologie utilisée dans la mise en œuvre de l'agenda 21 touristique doit :

Muralla de Lugo  [Archivo Turgalicia]

  • Définir l'identité du territoire, c'est-à-dire l'identité comparée avec la personnalité du territoire, à travers laquelle découle son individualité, son caractère différencié.
  • Impliquer la population dans la définition de l'identité du territoire à travers l'expression de ses attentes en termes de développement touristique.
  • Impliquer des professionnels du secteur touristique et la population de manière à ce que le développement touristique régional soit le résultat d'un consensus.
  • Prendre en considération les politiques territoriales en termes d'agriculture, d'environnement, d'économie, composantes sociales, de manière à ce que l'agenda 21 tourisme vienne compléter les autres politiques du territoire.
Comme objectif général, le projet ULTREIA recherche un tourisme culturel durable, religieux et patrimonial lié aux voies maritimes et de l'intérieur, à St-Jacques de Compostelle à travers deux axes fondamentaux : la mise en œuvre de l'agenda 21 tourisme et la création d'un réseau de régions atlantiques qui développent des produits touristiques dans le cadre culture atlantique commun.

Les objectifs spécifiques du projet ULTREIA sont les suivants :
  1. Développer un tourisme durable en comptant sur la participation de la population des territoires associés tels que les partenaires sociaux, touristiques, économiques et avec les autorités locales respectives, de manière à répondre aux spécificités de chaque territoire.
  2. Diffuser et promouvoir le potentiel d'un tourisme basé sur les chemins de pèlerinage dans les pays associés au projet, valorisant sous cette forme le patrimoine culturel des territoires.
  3. Créer un réseau de travail transnational autour des routes de pèlerinage qui dynamise ainsi le développement touristique de ces zones traversées par ces routes, véritable outil de développement local.

Le projet ULTREIA en Galice prétend poser les bases de l'agenda 21 comme stratégie de développement dans les territoires appartenant à la fédération des chemins français.

página de inicio de Ultreia © by Abertal